Date :Wednesday, July 28th, 2021 | Time : 07:28 |ID: 223546 | Print

Shafaqna Dictionary of Shia Islam in Media: Bayʿah (Pledge of Allegiance)

SHAFAQNA- Shafaqna Dictionary of Shia Islam in Media is a multilingual collection of Shia Graphs that explain the words used in Shia News and Shia Media.

Bayʿah (Pledge of Allegiance)

Bayʿah means shaking hands, slapping one’s right hand on another’s right hand. The common and literal meaning of allegiance in Islam is a contract that a person who pledges allegiance makes with an Imam, ruler or other person to be obedient to him in a particular matter or in general and to remain committed and faithful to the provisions of his commitment.

Pledging allegiance (Bayʿah) is a covenant of loyalty and obedience with the Prophet (PBUH), Imam (A.S), ruler or caliph. The first allegiance in the Prophetic tradition was the allegiance of Imam Ali (A.S) and Lady Khadijeh (S.A) to Prophet Muhammad (PBUH) after accepting Islam.

The last Bayʿah of the time of the Prophet (PBUH) was the allegiance of the Muslims to Imam Ali (A.S) on the eighteenth day of Dhul Hijjah in the tenth year of the Hijrah in a place called Ghadir Khumm. The subject of this Bayʿah was Wilayat (the guardianship) and succession of Imam Ali (A.S) after the Prophet (PBUH).

“…And who is truer to his covenant than Allah (SWT)? So rejoice in your transaction which you have contracted…”
Holy Quran (9:111)

French

Bayʿa (Serment d’allégeance)
La Bayʿa, signifie serrer la main, frapper sa main droite sur la main droite d’un autre. Le sens commun et littéral de l’allégeance dans l’Islam, consiste en un contrat qu’une personne qui prête allégeance, passe avec un imam, un dirigeant ou une autre personne pour lui obéir dans un domaine particulier ou en général et pour rester engagée et fidèle aux dispositions de son engagement.
L’engagement d’allégeance (Bayʿa), constitue une alliance de loyauté et d’obéissance avec le Prophète (PSL), l’Imam (A.S), le souverain ou le calife. La première allégeance dans la tradition prophétique, il s’agissait de l’allégeance de l’Imam Ali (AS) et de la dame Khadija (S.A) au Prophète Muhammad (PSL), après avoir accepté l’Islam.
La dernière Bayʿa du temps du Prophète (PSL) était l’allégeance des musulmans à l’Imam Ali (A.S), le dix-huitième jour de Dhou al-hijja, dans la dixième année de l’hégire et dans un endroit nommé Ghadir Khumm. Cette Bayʿa portait sur le sujet de la Wilayat (la tutelle) et la succession de l’Imam Ali (A.S) après le Prophète (PSL).

“Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d’Allah: ils tuent, et ils se font tuer. C’est une promesse authentique qu’Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l’Évangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu’Allah à son engagement ? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez fait: Et c’est là le très grand succès.
(Le Coran, 9 :111)

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *